Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 05 novembre 2009

Halloween : tuer le quotidien

Beauté
Sorcière, fantôme, citrouille, épouvantail, vampire, mort vivant… Comme chaque année, Halloween nous fait entrer dans la peau des créatures les plus effrayantes.


Depuis des milliers d’années, l’homme décore et peint son corps pour lui conférer des propriétés particulières (guerrier, camouflage, passer de l’enfant à adulte, montrer son appartenance à une tribu ou à un groupe).
Aujourd’hui encore, les fêtes sont l’occasion pour petits et grands de choisir un costume et un maquillage pour incarner un personnage insolite. “Peindre son visage et son corps est aujourd’hui devenu un moyen d’expression beaucoup plus ludique. Il permet à chacun de sortir de son quotidien pour rentrer dans la peau d’un autre personnage très différent. On peut être quelqu’un de très gentil et avoir envie, le temps de Halloween, d’être un méchant. Le maquillage à une fonction saine et joyeuse”, nous explique François Rose de l’asbl étincelle.
L’asbl étincelle est un projet artistique entre plusieurs personnes. L’association propose des animations diverses telles que : le team building (activités en vue de renforcer les liens entre les personnes d’une équipe), body painting (peinture sur le corps tout entier), les rondes de couleurs (peinture sur le ventre d’une femme enceinte pour qu’elle soit reconnue dans son corps), fresques des enfants, formations (en grimage, peinture pour la scène, etc.) et grimage d’enfants. “Pour les grimages, il est important d’utiliser des produits de qualité pour éviter les problèmes de peau que l’utilisation de mauvais produits pourrait engendrer. Il ne faut pas non plus maquiller sur des plaies ou sur une peau qui a déjà un problème. Nous ne maquillons pas non plus les enfants en bas âge qui sont encore trop jeunes pour affirmer leur envie ou non d’être maquillé, ils pourraient mal le vivre”, poursuit François Rose.
Et le choix de la peinture ? “Pour moi, le plus primordial est la qualité des produits. On ne les trouve que dans des magasins spécialisés. C’est vrai, ils sont un peu plus chers mais ils ont de nombreux avantages : ils sont plus faciles à appliquer, à manier, à enlever, ils sont plus respectueux de la peau et on peut les conserver plusieurs années. Les produits de grande surface, tel que les kits, sont très difficiles à enlever, à appliquer et ils peuvent provoquer des réactions de la peau. Préférez les produits à l’eau et non les produits gras. Les produits gras sont destinés au maquillage pour les arts de la scène ou pour les films, ils sont donc plus résistants et donc beaucoup plus difficiles à enlever. Pour le grimage, les produits à l’eau conviennent parfaitement, ce sont d’ailleurs ceux que nous utilisons pour le body painting et pour maquiller les enfants.”
En ce qui concerne la technique de maquillage et le matériel à employer, François Rose conseille : “pour la couleur de fond du visage, utilisez une éponge (c’est une éponge spéciale, très légère qui permet de facilement étaler la peinture). Pour les détails, à faire après avoir mis la couche principale, on utilise un pinceau. Choisissez un pinceau pour la peinture sur toile ou sur papier, les poils sont plus longs et donc plus faciles pour peindre. Et pour démaquiller ce qui est génial avec la peinture à l’eau c’est qu’il suffit d’utiliser un gant de toilette humide pour que tout parte. Pas besoin de savon ni de démaquillant, cela dessécherait inutilement la peau.” Et lorsqu’on lui demande s’il a une idée originale pour un déguisement il répond : “Halloween c’est une fête traditionnelle, pas besoin d’être a tout prix original, les traditionnels vampires, sorcières sont les emblèmes de cette fête. J’ai simplement envie de dire : Amusez-vous  !”
Laurence Kessels
asbl étincelle 13, grand’rue de Feluy, 7181 Feluy 067/56.15.82 www.etincelle-asbl.be www.francoisrose.com

11:06 Publié dans Bien-être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lola, beauté, halloween

Les commentaires sont fermés.