Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 06 novembre 2009

Jouez avec les ombres

Dessinez une chauve-souris, un fantôme, un château, un petit garçon, une petite fille, une sorcière… sur une feuille de papier ou de carton. Découpez les formes et attachez-les au bout de baguettes en bois avec du scotch. Quand vous les placez devant une source lumineuse, les ombres apparaissent sur le mur.
Inventez des histoires à faire peur avec les personnages que vous aurez réalisés. Pas d’idées ? Lisez la suite. Il était une fois, dans un pays très très lointain, un château abandonné. D’après les habitants du village, il était hanté. Toutes les nuits, une ombre passait devant les fenêtres et un bruit de chaîne réveillait les mamans. Plusieurs fois, les villageois les plus courageux s’étaient rendus au château, en pleine journée, afin de savoir si quelqu’un y vivait. Mais à chaque fois, ils étaient rentrés bredouilles. Personne n’habitait l’immense demeure. Les histoires les plus folles circulaient. Certains disaient la maison hantée par son ancien propriétaire, d’autres imaginaient une sorcière y préparer ses potions pendant la nuit et se fondant dans la population la journée. Un jour, une petite fille, qui disait n’avoir peur de rien, décida de se rendre au château en pleine nuit. Elle n’avertit ni sa maman ni son papa et encore moins son petit frère. C’est sûr, ils allaient être très fâchés qu’elle se rende seule au château et en pleine nuit. Mais elle voulait résoudre le mystère de l’ombre de la fenêtre. Il devait y avoir une explication. Son sac à dos rempli d’une bouteille d’eau et d’une tartine au choco, elle se dirigea vers l’immense demeure. Arrivée devant la grille, les poils de ses bras se hérissèrent. Elle décida de ne pas y prêter attention et entra. Elle parcourut toutes les pièces sans rencontrer personne. Après une heure de recherches, elle s’assit près de la cheminée dont les pierres étaient froides et noires. Elle décida de manger un peu lorsqu’un bruit de chaîne lui glaça le sang. Elle s’arrêta net la tartine de choco en main… Elle ne put crier tant elle était effrayée… Cette nuit-là, les habitants du village furent tous réveillés par un lugubre hurlement. La petite fille ne revint jamais chez elle. Ses parents la cherchèrent partout, sans succès. Mais aujourd’hui, toutes les nuits, les habitants ne voient plus une ombre passer devant les fenêtres du château mais deux… dont l’une semble tenir une tartine.
Caroline Boeur

10:09 Publié dans Tuyaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lola, tuyaux, halloween

Les commentaires sont fermés.