Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

vendredi, 13 novembre 2009

Un relais riche… comme Job !

Sous l’intelligente direction de Thierry Groeteclaes, ce côté chaleureux se retrouve également dans l’assiette, avec une série de spécialités bien de chez nous


Les bonnes brasseries ne manquent pas dans notre pays… Solution idéale pour manger convenablement sans trop de cérémonie et surtout à des prix abordables, ce type d’établissement constitue pour une clientèle de plus en plus large une alternative de choix aux restaurants plus conventionnels, que l’on a tendance, crise oblige, à ne plus fréquenter que lors des grandes occasions… .
Parmi ces brasseries, certaines tirent cependant mieux leur épingle du jeu que d’autres et présentent ce petit “plus”, pas toujours facilement explicable, mais qui fait que l’on aime bien s’y attabler encore et encore. Voilà qui est assurément le cas du Relais St Job, qui, je dois bien l’avouer, est parfaitement représentatif de cette catégorie et dont j’avais envie depuis quelque temps de vous parler dans cette chronique.
Pour commencer, précisons tout de suite que l’enseigne de Relais n’est ici en aucune manière usurpée. On se trouve en effet bien dans ce qui fut dès le XVIIe siècle un important relais de Poste. Située à Uccle, au numéro 1 de la place Saint Job (qui m’a permis le pauvre jeu de mot du titre…), l’agréable mangeoire qui nous occupe ne joue, dans cet esprit, pas spécialement la carte du froid modernisme tendance lounge mais présente au contraire un cadre un peu rustique mais terriblement chaleureux.
Sous l’intelligente direction de Thierry Groeteclaes, ce côté chaleureux se retrouve bien évidemment également dans l’assiette, avec une série de spécialités bien de chez nous, fort bien réalisées, faut-il le dire, par une équipe qui sait ce que cuisiner veut dire. Ainsi, au chapitre des entrées, les croquettes aux crevettes (13,50 € en entrée, 19,50 € en plat) (j’insiste sur le pluriel de crevettes, ici parfaitement justifié !), redoutable test s’il en est, sont de la plus honorable des factures, tandis que les inconditionnels amateurs d’abats (dont j’avoue faire partie…) se réjouiront de la très bonne cervelle de veau sauce tartare (10,50 € en entrée, 15 € en plat) Ces propositions traditionalistes ne doivent néanmoins pas faire oublier, pour des palais plus soucieux de modernisme, quelques belles préparations contemporaines comme le savoureux tartare de thon rouge à la coriandre, gingembre confit et wasabi (15 € en entrée, 22 € en plat) ou les ravioles d’écrevisses à la brunoise de légumes (13,50 € en entrée, 21,50 € en plat) aussi délicates que parfumées.
Même richesse d’offre au moment de choisir sa grosse pièce, avec dans le registre classique, le très bon rognon de veau à notre façon (18,50 €) cuit exactement comme on le demande (je l’apprécie personnellement très rosé…) ou une série de belles spécialités de viande, comme la Côte à l’os (47 € pour deux couverts) servie avec sa laitue, une sauce au choix et l’alternative entre frites “maison”, pommes au four ou gratin dauphinois. Ici aussi, dans un registre plus “light”, on notera plusieurs préparations bien dans l’air du temps, comme les agréables dés de cabillaud et saumon poêlés à l’huile d’olive sur salade variée, vinaigrette aux herbes (16,50 €) ou le très végétarien mais sapide wok de légumes du marché, sauce soja (11 €).
Enfin, en saison, une bonne surprise vient tout simplement du joli vivier à homard, avec une bestiole présentée vivante avant sa cuisson et servie au choix tiède en belle-vue (à mon avis la meilleure manière de le déguster, d’autant qu’elle est ici parfaitement assaisonnée et cuite) ou rôtie aux herbes, proposée dans les deux cas à 32,50 €.
Si l’on ajoute à cela, à côté d’une carte des vins on ne peut plus abordable une sympathique sélection d’une dizaine de jolis crus au verre, une terrasse en hauteur très agréable (ouverte jusqu’au 15 de ce mois grâce à un chauffage efficace) et une série d’espaces réceptifs bien adaptés, on serait bien sot de bouder le plaisir d’un saut vers ce relais !
Relais St Job
1, place Saint Job 1180 Bruxelles.
Tél. : 02/375 57 24
Mail : Info@relaisstjob.be
Web : www.relaisstjob.be
Ouvert tous les jours, cuisine de midi à minuit
L’agréable mangeoire présente un cadre un peu
rustique mais chaleureux
Eric Boschman

14:35 Publié dans Vin sur vin | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lola, vin sur vin

Les commentaires sont fermés.