Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 14 décembre 2009

Ces manies qui nous empoisonnent la vie

Nous créons inconsciemment des manies pour évacuer notre stress


Nous sommes tous et toutes bourrés de manies. Certaines font partie de nous sans qu’on en ait conscience alors que d’autres peuvent littéralement nous empoisonner l’existence…
Se ronger les ongles, fumer comme un pompier ou engloutir une tablette de chocolat tous les soirs…, pas toujours facile de se débarrasser de ces mauvaises habitudes. Et pour cause ! Elles sont la manifestation physique et comportementale de notre état psychologique. Dans le livre “Nos petites manies mises à nu”, la conseillère et conférencière Ann Gadd propose de recourir à la méthode de l’affirmation pour s’en libérer.
Cette antidote peut paraître simpliste mais l’auteure martèle que le simple fait d’énoncer une phrase ou une formule agit comme un anesthésiant des sentiments négatifs sur l’inconscient et modifie dès lors nos schémas de pensée et donc notre comportement. Citons un exemple parmi d’autres : se ronger les ongles. Cette manie cache une frustration, de la colère et un désir de faire mal à quelqu’un. L’affirmation à répéter pour se débarrasser de cette habitude selon Ann Gadd, consiste à se rassurer et se dire : “Je m’exprime librement et je m’aime suffisamment pour dire ce que je ressens. Je me libère de mon ressentiment et de ma colère.”

10_04_29_661152000_shutterstock_41838049--U102965338269p6G-299x373.jpgD’OÙ VIENNENT LES MANIES ?
Avant de vaincre ses manies, il s’agit de comprendre comment elles naissent. Pourquoi buvez -vous trop de café, vous tripotez-vous les cheveux ou arrivez-vous systématiquement en retard à tous vos rendez-vous ?
Les manies sont un moyen de se libérer de sentiments négatifs et du stress qui est en nous. Toutefois, la répétition de manies peut engendrer de la culpabilité et donc une augmentation du stress.

UNE MANIE N’EST PAS UN TOC
Tout comme le trouble obsessionnel compulsif, la manie est une réaction automatique et répétitive face à une situation spécifique. Ce sont les causes et la fréquence qui les distinguent. La manie survient suite à un stress alors que les racines du Toc se trouvent dans les pensées obsessionnelles ayant une nature violente, sexuelle ou effrayante. Les tocs touchent 2 à 3 % de la population et se manifestent à une fréquence excessive. Les Toc sont un vrai handicap pour les personnes qui en sont atteintes. Elles ont des difficultés à vivre normalement.

QUE SIGNIFIENT VOS MANIES ?
Plus de 300 manies sont mises à nu dans l’ouvrage d’Ann Gadd. L’auteure décortique leur signification et propose l’affirmation adaptée pour permettre de s’en débarrasser. Nous en avons sélectionné quelques unes et concocté notre mini dictionnaire.
Jessica Nibelle

Les commentaires sont fermés.