Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 10 décembre 2009

Loup, y es-tu ?

l12_m.jpgL’auteur-illustrateur de livres pour enfants, Mario Ramos, nous accueille dans son atelier. Rencontre dans un univers coloré et inspirant dans lequel sont nés les livres tels que “C’est moi le plus fort” ou “Le roi est occupé”


Bon nombre d’enfants aiment que leurs parents leur lisent des histoires avant d’aller dormir. Moment d’intimité entre un parent et son enfant, la lecture devient un plaisir. Et lorsque les livres se teintent d’humour et de plusieurs degrés de lecture, le duo a encore plus à partager… Mario Ramos, auteur-illustrateur belge, fait indéniablement partie de ces auteurs qui nous font rire. À tout âge. Rencontre à Bruxelles avec un auteur pétillant qui s’amuse autant qu’il amuse !
17_59_03_440031000_1A8X8710.jpg?On retrouve dans tous vos ouvrages un humour pour les enfants, avec une seconde lecture pour les parents…
“Je travaille sur plusieurs niveaux de lecture. Souvent, je travaille sur le thème du pouvoir que j’aime bien taquiner ! L’humour est la politesse du désespoir. Avec l’humour, on peut dire beaucoup de choses de façon simple et amusante. J’aime bien que dans mes livres pendant 80 % du livre le pouvoir soit le plus fort et puis qu’il soit renversé. Cela montre aux enfants que les choses changent en fonction de l’endroit où on les regarde… J’aime surprendre le lecteur, l’amener là où il ne s’attend pas ! La narration est très importante. Beaucoup de livres sont très esthétiques et oublient de raconter une histoire… Or, un livre est fait pour être lu plusieurs fois. J’aime bien faire ou lire de bonnes histoires, c’est ce qui donne envie d’y revenir.”

? Qu’est-ce qu’un bon livre ?
“C’est un livre qui, une fois lu, nous apporte un petit plus”

?À quoi s’intéressent les enfants ?
“Aux mêmes choses que les adultes : la place dans la société, l’envie d’être aimé… J’aime bien travailler dans la simplicité tant au niveau du texte qu’au niveau du dessin. J’ai souvent une image sur une double page. En fait, on ne sait jamais exactement ce qu’un enfant comprend… Je tire les gens vers le haut. Les enfants voient des détails et les parents voient plutôt la globalité des choses. J’en joue. Ca m’amuse !”

?Où puisez-vous vos idées ?
“En écoutant les informations et en regardant les choses autour de moi. Je fais des livres. C’est un peu une hygiène de vie. Dans C’est moi le plus fort, je voulais ridiculiser le rapport de force. Une fois l’idée générale en tête, j’en fais une histoire. Celui-là est né de l’observation des enfants dans une cour de récréation. On y entend souvent : “mon papa c’est le plus fort !” La publicité pousse à consommer toujours plus; J’ai la chance de pouvoir affirmer autre chose au public. Mieux vaut rigoler, regarder le ciel qui est changeant, etc. Ce sont des leçons de vie. On ne doit pas se laisser manger. Faire un choix, c’est aussi ne pas tout consommer. On n’est jamais obligé…”

18_01_07_149061000_1A8X8746.jpg? Vos personnages sont toujours des animaux, un choix volontaire ?
“Pour le roi, j’ai choisi un petit lion. Pour C’est moi le plus fort, j’ai choisi un loup… Ça me fait rire qu’un enfant de notre époque ait peur du loup, même s’il a peu de chance d’en rencontrer un… C’est une peur générique. Dans l’expression le loup en so i, c’est avoir le meilleur comme le pire. C’est ça que j’ai envie de dire. Oui, je pars un peu sur le principe des fables de La Fontaine. Les gens plongent beaucoup plus ! La Cigale et la fourmi sont bien plus que des animaux, elles parlent aux êtres humains. Ca m’intéresse de divertir le public. C’est en s’amusant qu’on apprend le mieux ! Dans mes livres, il y a toujours une partie didactique ! Dans mon dernier livre, après le travail, je voulais dire qu’après le travail, il y a une vie. C’est un peu de poésie. C’est pour faire réfléchir. Les textes sont poétiques. Les noms riment. Chaque page est une histoire. L’image est amusante et le texte apporte un petit plus. Je pousse les enfants à imaginer plus ! Je taquine d’ailleurs souvent les enfants par rapport à la télévision : pensez à éteindre la télévision ou c’est la TV qui va vous éteindre… C’est un média redoutable !”
Photos > B. Demoulin
Envie d'en savoir plus? www.marioramos.be

14:44 Publié dans Kids | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lola, kids, décembre 2009

Les commentaires sont fermés.